ostarine

L’ostarine (MK2866) Revue: Avantages et effets secondaires

Introduction à L’Ostarine

L’ostarine ou MK2866, ou encore Enobosarm, est un modulateur sélectif des récepteurs aux androgènes, plus connu sous le sigle SARM.

L’ostarine est développée par la société de biotechnologie GTx pour le traitement de l’atrophie musculaire et de l’ostéoporose.

Il s’agit d’un des rares SARM à avoir atteint la phase II des essais cliniques. Cela signifie que le produit a déjà été testé sur les animaux et sur les humains, bien que le test sur les humains ne soit pas encore terminé. En effet, la phase III des essais cliniques n’a pas abouti, et le SARM reste pour le moment interdit à la consommation.

Très apprivoisée par les culturistes et les athlètes, hommes ou femmes, ce SARM est aujourd’hui considéré comme le plus sain et le plus performant des SARMs existants. En effet, il est très efficace pour augmenter sa masse musculaire.

Les bénéfices de l’ostarine ou MK2866

Augmentation de la masse musculaire et de la force

Le premier avantage de l’ostarine, et la première raison qui poussent les athlètes à le consommer, est le fait qu’il augmente la masse musculaire.

La masse musculaire intensifiée est ici une masse musculaire maigre, sans aucune graisse corporelle. C’est ce qui attire encore plus les consommateurs qui sont majoritairement des culturistes et des athlètes.

De même qu’avec les stéroïdes, il y a un gain de poids du fait de l’augmentation des muscles. Toutefois, avec l’ostarine, le gain de poids est bien plus sain car contrairement aux stéroïdes, le gras est éliminé. Vous allez voir que les consommateurs n’ont pas le ventre qui a tendance à gonfler.

Maintien du gain de muscle

Ceci intéresse les athlètes et les adeptes de la musculation. En effet, tout athlète sait à quel point il est difficile de maintenir ses muscles sans entraînement constant. Vous devez régulièrement travailler dessus pour les maintenir.

L’ostarine vient alors en renfort pour maintenir ce gain de muscle, même pendant l’arrêt de la prise du SARM. Vous n’allez pas perdre tous les muscles que vous aurez mis du temps à développer.

Perte de poids et préservation des muscles

Pour perdre du poids, il faut dépenser plus de calories que l’on en consomme, et forcément, on perd de la graisse et du muscle. L’ostarine a pourtant comme fonction d’augmenter les muscles.

Comment perdre du poids si la masse musculaire augmente ? En fait, avec l’augmentation de la masse musculaire maigre, vient l’élimination de toute la graisse corporelle. Vous allez donc perdre du poids, mais sans devenir maigre car les muscles sont préservés.

C’est l’avantage de prendre le MK2866 en comparaison au fait de faire un régime, tout simplement parce que les régimes alimentaires amincissants ralentissent le métabolisme et cela affaiblit le corps. Par conséquent, on perd de la masse musculaire, mais ce qui n’est pas le cas avec ce SARM.

Protection de la masse osseuse

Comme l’ostarine a été développée pour lutter contre l’ostéoporose ou la diminution de la densité osseuse, elle a aussi des fonctions protectrices pour les os.

En effet, elle aurait des vertus protectrices sur les articulations et les tendons, qui sont utiles pour notre force physique. Elle serait donc idéale pour les athlètes.

Elle pourrait être une option viable pour traiter toutes sortes de blessures aux articulations, aux tendons et au tissu osseux. Mais, cela reste encore à prouver intégralement. Nous restons pour l’instant sur des suppositions. Elle aide également à favoriser la récupération musculaire après un entraînement.

Résistance à l’insuline et santé du cœur

Pour ceux qui ne s’intéressent pas uniquement à la prise de masse, mais également aux avantages médicaux d’ostarine, vous allez apprendre qu’il réduit le taux de glycémie dans le sang et améliore la résistance à l’insuline. Il aide également à maintenant une bonne santé cardiaque en baissant le taux de mauvais cholestérol.

Les effets secondaires et les inconvénients

Interdiction à la consommation

Le principal inconvénient de l’ostarine aujourd’hui, est le fait qu’il soit interdit d’usage à tous les professionnels du sport, et est considéré comme un produit dopant.

Aussi, son utilisation reste très réglementée puisqu’elle n’est pas encore autorisée à la consommation par la FDA, peu importe le pays. Un test de dopage avec le MK2866 se révélera positif.

Suppression de la testostérone à court terme

Certaines personnes consommatrices de l’ostarine ont remarqué une suppression de la testostérone sur le court terme, après consommation de doses élevées durant 8 à 12 semaines.

Après la période d’arrêt, le taux de testostérone revient à la normale au bout de 2 semaines.

Les autres effets secondaires

L’ostarine ne présente pas d’effets secondaires conséquents, bien qu’il y ait quand même quelques légers changements constatés sur le corps.

Contrairement aux stéroïdes, il n’y a pas d’augmentation considérable du taux d’œstrogène. Toutefois, cette augmentation existe quand même, mais reste légère et insignifiante. C’est d’ailleurs cette légère augmentation qui participe à l’accélération de la guérison des articulation blessés.

On a constaté souvent chez les consommateurs de stéroïdes un gros ventre, ce qui n’est pas le cas chez les consommateurs du MK2866. En effet, le stockage de graisse dans la partie inférieure de la poitrine ne fait pas partie des effets secondaires de ce SARM.

L’ostarine n’a aucun effet indésirable au niveau du cœur, du foie ou des vaisseaux sanguins. En effet, c’est parce qu’elle ne contient pas de méthyle, ce qui fait disparaître les effets indésirables sur le foie. De même, aucun effet secondaire noté au niveau des organes sexuels, pas de rétention d’eau, ni de pertes de cheveux.

Les doses et les cycles

Les doses

Ostarine est pris uniquement par voie orale, sous forme de pilule ou de solution buvable. La pilule est l’option la plus sollicitée.

Durant les essais cliniques, une dose d’ostarine de 1mg par jour accroît la masse corporelle de 1kg300, alors que 3mg par jour font accroître cette masse de seulement 900g, après une période de trois mois chez les patients atteints du cancer.

Pour les culturistes et les adeptes de la musculation, le dosage ne sera pas le même qu’en essai clinique. Et bien qu’il n’y ait pas de dosage officiel à respecter, voici les pratiques des adeptes.

Le dosage quotidien est de 10mg à 25mg pendant 4 semaines, selon le profil de chaque consommateur. Le moment de la journée où vous prenez Ostarine importe peu.

  • Un adepte de bodybuilding sera à 25 mg par jour.
  • Un homme de plus de 90 kg qui a une grande masse corporelle ou qui recherche des effets plus drastiques pourra consommer 20 à 35mg par jour.
  • Les femmes et les personnes avec des problèmes osseux doivent prendre une dose de 10 à 15mg par jour.

Avec une dose de 25 mg par jour, un culturiste aura gagné 2kg700 à 3kg700 en plus pendant sa prise, au bout de quatre mois.

En faisant des exercices physiques en combinaison de la prise d’ostarine, les résultats peuvent être encore plus impressionnants. En effet, Ostarine accroît votre masse musculaire, sans que vous ayez à faire des exercices physiques.

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’effets secondaires conséquentes, suivez les doses prescrites. Comme les effets indésirables sur le long terme ne sont pas connus, il est toujours préférable de ne pas dépasser les doses habituelles et de marquer des arrêts dans les cycles.

Les premiers résultats se voient au bout de quatre semaines de consommation quotidienne constante, voir six semaines chez certaines personnes.

Thérapie Post-Cycle

La durée du cycle varie en fonction de la marque de produit que vous achetez, mais généralement, la différence est minime. Vous serez à un cycle de trois à huit semaines.

Une fois le cycle terminé, évitez toute consommation d’ostarine pendant quatre à huit semaines pour vous rétablir et être plus à même de redémarrer un nouveau cycle.

La demi-vie du MK2866 est de 24 heures. Pour l’éliminer complètement de votre corps, comptez au moins une semaine.

Les contre-indications

Il n’y a pas vraiment de contre-indications, le MK2866 étant connu pour être le plus sain des SARMs, si ce n’est des recommandations pour profiter des effets de ce SARM au mieux.

N’utilisez pas Ostarine en même temps qu’un anti-œstrogène, cela aura pour conséquence de créer un déséquilibre hormonal.

Chez les athlètes trop jeunes, les hormones endogènes seraient à une dose très élevé, ce qui fait que l’ostarine serait moins efficace, ce n’est pas le cas chez les athlètes plus âgés car les hormones commencent à baisser.

Verdict de l’ostarine

N’oubliez pas que l’ostarine n’est pas encore légale ni approuvée par la FDA, elle est sur la liste rouge des produits dopants. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous la procurer facilement en pharmacie ou en ligne.

Les contextes juridiques de sa commercialisation sont flous. Mais, ostarine reste accessible au grand public pour une consommation à but de recherche clinique. De plus, le SARM reste très abordable en termes de coût comparé aux stéroïdes.

Vérifiez toujours vos sources d’achats afin de ne pas recevoir des produits contrefaits, avec des effets nuls, ou avec des effets secondaires indésirables. Avec le succès actuel des SARMs, le risque de contrefaçon augmente.