ligandrol

Ligandrol (LGD-4033): Avantages et effets secondaires

Introduction à Ligandrol

Le Ligandrol ou LGD4033 a été développée à l’origine par Ligand Pharmaceuticals puis Viking Therapeutics pour soigner la fonte des muscles et les fractures de la hanche. Il s’agit d’un modulateur sélectif des récepteurs d’androgènes ou SARM. C’est le SARM le plus populaire après l’Ostarine et qui a fait l’objet de beaucoup d’études.

Avec beaucoup de succès auprès des culturistes et des athlètes, ce SARM présente beaucoup d’avantages, dont l’accumulation de masse maigre au niveau des muscles et la perte de masse graisseuse.

Selon les la plupart des bodybuilders et de ceux qui font de la musculation, le Ligandrol serait le plus puissant de tous les SARMs, bien plus que l’Ostarine. Pour ceux qui souhaitent développer leur musculature, découvrez tout de suite pourquoi le Ligandrol est l’un des préférés des bodybuilders.

Mécanisme d’action du Ligandrol

Le Ligandrol ou LGD-4033 fonctionne exactement comme la majorité des SARMs. Il agit sur les récepteurs d’androgène et augmente l’activité des os et des muscles, tout en préservant l’atrophie de ces derniers ainsi que la cassure des os.

Le Ligandrol a déjà été sur les humains avec deux essais cliniques.  En 2010 était le premier essai sur 48 volontaires sains. Puis, en 2013, la deuxième étude a portée sur 76 hommes en bonne santé. Les résultats ont été à chaque fois positifs, sans effets secondaires, et avec un renforcement des muscles maigres. D’autres essais cliniques sont encore en cours, mais le produit n’est pas encore autorisé à la vente.

Les bénéfices du Ligandrol

Augmentation de la masse musculaire maigre

Le Ligandrol a du succès aussi bien du côté des individus ayant le cancer et se traitant à la chimiothérapie, traitement qui affaiblie beaucoup au niveau physique, qu’auprès de ceux qui cherchent à accroître leur masse musculaire et à se forger un beau corps.

Ce SARM, en effet, augmente le volume et la masse musculaire. Vous allez donc rapidement avoir des bras musclés, mais pas seulement. Les essais cliniques ont été plus que positifs.

Aussi, le Ligandrol pourrait s’avérer efficace contre la perte de poids extrême, qui entraîne souvent l’atrophie musculaire, la fatigue et la perte d’appétit. Dorénavant, même en perdant beaucoup de poids, vous allez conserver vos muscles.

Perte de la masse graisseuse

Le Ligandrol protège les muscles de l’atrophie et aide à augmenter la masse maigre au niveau des muscles. Par conséquent, ce travail qui demande de l’énergie puise cette énergie dans la masse graisseuse du corps. Voilà pourquoi vous perdez du poids, ou plus précisément, du gras.

Si le corps devient musclé, il perd tout son gras. Si votre poids augmente, c’est parce que ce poids sera fait majoritairement de muscles, mais sans un gramme de gras.

Protection et guérison de la masse osseuse

Le Ligandrol prévient la perte des os et augmente par la même occasion la formation de ces derniers. Il est ainsi étudié, au même titre que l’Ostarine, pour le traitement de l’ostéoporose.

Ce sont les récepteurs d’androgènes qui contribuent à augmenter la densité des os. La cicatrisation est également accélérée grâce au Ligandrol. Si vous avez été blessé, votre rétablissement va s’avérer plus rapide que prévu avec une consommation de Ligandrol.

Accroissement de la force

Vous aurez plus de force dans les bras avec le Ligandrol. Beaucoup d’athlètes témoignent d’une grande force pour porter les altères. Dès la troisième semaine, certains constatent également une grande force au niveau cardiovasculaire. Cela signifie que vous serez un coureur très actif.

Vous pourriez être surpris par vos limites, tant au niveau de la levée des artères, mais aussi au niveau des forces dans les jambes lorsque vous monterez les escaliers ou ferez du jogging ou de la course à pied.

Les autres bénéfices

En ce qui concerne les autres bénéfices supposés, mais pas encore prouvés, nous citons l’augmentation de la libido ainsi que des capacités cognitives du cerveau.

Le Ligandrol, et les SARMs en général pourraient être aussi utilisés comme des pilules contraceptives pour les hommes. Bien que ce ne soit pas le cas de tous, certains SARMs peuvent inhiber les gonadotrophines de l’hypophyse tout en épargnant la prostate.

Un changement est également constaté au niveau de l’humeur pour certains athlètes. Vous êtes toujours d’humeur positive et êtes plein d’énergie. De plus, il n’y a pas de changements d’humeur qui font qu’un jour vous êtes au top et un autre jour ce n’est plus le cas.

Les effets secondaires et les inconvénients

Interdiction à la consommation

Le principal inconvénient du Ligandrol, exactement comme l’Ostarine, est le fait qu’il soit interdit d’usage à tous les professionnels du sport, et même aux particuliers. Il répond positivement au test de dépistage du dopage.

Aussi, son utilisation reste illégale, auprès de simples consommateurs mais aussi pour tous les athlètes professionnels qui font des compétitions. En effet, ce SARM n’a pas encore obtenu l’autorisation de mise sur le marché venant de la FDA, et ce, peu importe le pays.

Effets sur le long terme inconnus

Le Ligandrol n’a pas d’effets secondaires conséquents immédiats, c’est-à-dire visibles en quelques jours, quelques semaines ou quelques mois.

Toutefois, sur du long terme, on ignore quelles pourraient être les mauvaises conséquences de la consommation du Ligandrol. C’est le cas pour les SARMs.

Les autres effets secondaires

Il pourrait y avoir une légère suppression de la testostérone, mais cela reste très relatif en termes de quantité. Le taux revient à la normale dans les 3 mois qui suivent l’arrêt du Ligandrol. Toutefois, à très forte dose, la baisse du taux de testostérone peut être conséquente.

Certains hommes sensibles à l’œstrogène ont eu un développement au niveau des seins. Ces hommes ont pris une dose de SARM plus élevé que la moyenne toutefois. Assurez-vous de toujours respecter les doses conseillées, surtout si vous commencez juste votre premier cycle et que vous n’êtes pas encore habitué au produit.

Les doses et les cycles

Les doses en essai clinique

Un essai clinique avec le LGD 4033 avec 76 hommes en bonne santé a démontré les résultats suivants :

  • Prise de doses faibles de façon progressive : 0,1 puis 0,3 puis 1mg par jour
  • Le Ligandrol est toléré pendant 3 semaines et avec 1mg par jour, la masse maigre a augmenté de 1kg300
  • Les doses plus faibles n’ont eu aucun effet

Une étude encore plus récente a démontrée que des doses allant jusqu’à 22mg par jour étaient sans conséquence néfastes.

Les doses recommandées

Le Ligandrol est disponible uniquement en gélules. La recommandation en termes de dosage pour ceux qui veulent accroître leur masse musculaire est : de 10mg par jour pour les hommes et 5mg par jour pour les femmes.

Bien que beaucoup d’athlètes vont au-delà de cette recommandation, il n’est pas conseillé de dépasser la dose conseillée, même si les dangers immédiats n’existent pas, tout simplement parce que les effets sur le long terme sont encore inconnus.

Certains athlètes prennent même moins en termes de dosage, entre 2 à 5mg de Ligandrol par jour pendant un cycle de 4 semaines.

Il est recommandé un arrêt de minimum 4 semaines minimum avant de reprendre un cycle. Cela est nécessaire pour retrouver le taux naturel de testostérone dans le corps.

La demi-vie

Le LGD 4033 a une demi-vie de 24 à 36 heures. C’est le temps qu’il faut pour le niveau de drogue dans le corps soit réduit de moitié. Pour que le LGD 4033 disparaisse donc complètement de l’organisme, comptez entre 5 jours et une semaine.

Toutefois, une étude a démontré qu’un homme ayant pris une dose de 10mg de Ligandrol, a été dépisté de façon positive, à l’urine, jusqu’à une semaine après la prise. Notez que, les métabolites restent détectables pendant au moins 21 jours ou 3 semaines dans le corps. Avec des doses plus élevées ou répétées, ce délai pourrait augmenter.

La thérapie post-cycle est recommandée pour pouvoir reprendre la distribution de testostérone naturelle dans le corps.

Les contre-indications

Si votre niveau de testostérone est bas, n’utilisez pas ce SARM. En effet, il a pour effet négatif de baisser le taux de testostérone. Bien que cela ne soit pas significatif pour l’ensemble de ses consommateurs, un taux de testostérone très bas dès le départ n’est pas idéal. Attention, ce taux de cholestérol pourrait descendre encore plus bas que la normale en cas de dose trop élevée.

Verdict du Ligandrol

Il est facile de se procurer Ligandrol en ligne, bien que son achat et sa consommation reste réglementée. Vous ne pouvez l’utiliser que pour un but de recherche clinique. La législation reste floue à ce sujet.

Pour ceux qui veulent se sculpter un beau corps ou qui veulent augmenter leur masse musculaire, le Ligandrol est une très bonne alternative. Elle est compatible également en complément avec d’autres pilules pour maximiser les effets de façon plus rapide.

Aussi, le Ligandrol étant l’un des SARMs préférés des consommateurs, il existe beaucoup de revendeurs avec des versions contrefaites. Ainsi, vérifiez toujours vos sources d’achats afin de ne pas recevoir des produits contrefaits, avec des effets nuls, ou avec des effets secondaires indésirables.